naar top
Menu
Logo Print

LE NEC PLUS ULTRA EN MATIERE D'AFFUTAGE

En visite chez OSG David

Les outils sont essentiels pour les entreprises de l'industrie métallurgique. En cas d'usure, deux choix s'offrent à vous: acheter des outils neufs ou faire réaffûter les vôtres. C'est précisément le service proposé par l'entreprise OSG David de Kuurne. “Nous avons l'une des rectifieuses les mieux équipées du Benelux“, déclare le directeur d'usine et fondateur Carl David. “Nous ne cessons d'investir dans les dernières technologies.“

 

OSG David en brefHISTORIQUE

L'entreprise OSG David a été fondée en 1957 par Guido David et s'appelait juste David. Elle fabriquait principalement des outils de coupe pour le travail du bois. Lorsque Guido David est décédé à l'âge de 48 ans, son fils Carl a repris les commandes. Mais comme il ne connaissait pas bien l'industrie du bois, il a décidé de faire autre chose.
En 1982, il a créé David Cutting Tools, une entreprise spécialisée dans l'affûtage et la rectification d'outils pour l'industrie métallurgique. Dès le début, Carl David s'est concentré sur les technologies, machines et logiciels de pointe. La première année, il a acheté une machine CNC, devenant l'un des premiers rectifieurs du Benelux à utiliser une machine-outil à commande numérique. Sa qualité plus élevée a attiré de nombreuses entreprises. Au fil des ans, l'entreprise est passée de trois à dix-sept employés. Et chaque année, elle a investi dans l'innovation.

“Nous avons toujours eu une longueur d'avance sur les autres entreprises au niveau du logiciel“, dit Carl David. “Nous avons acheté des logiciels pour des outils qui n'étaient pas encore sur le marché ... Quand ils sont sortis, nous avons immédiatement pu commencer à travailler avec eux. Cela nous a donné une bonne longueur d'avance.“
En 2016, la société japonaise OSG a racheté la société de Flandre Occidentale et changé son nom en OSG David Grinding Services. Aujourd'hui, OSG David emploie 22 personnes.

ACTIVITES

“Aujourd'hui, nous rectifions principalement des outils de coupe OSG de toute l'Europe“, explique Luc Vanhooreweder, directeur général d'OSG David depuis sa reprise en 2016. “Nous travaillons aussi pour d'autres entreprises. C'est le client lui-même qui décide où faire affûter ses outils. Une tendance montante est celle des outils spéciaux. Nous ne nous contentons pas de les affûter, nous en fabriquons également de nouveaux nous-mêmes avec notre département de production. Nous avons donc investi là-dedans. Par exemple, nous avons embauché un ingénieur et nous avons un nouveau logiciel en interne. De plus, nous continuons à nous intéresser à l'affûtage des lames pour diverses industries telles que le textile, l'agro-alimentaire et le travail du bois. Enfin, nous fournissons également des travaux de surfaçage.”

Plant manager Carl David en zaakvoerder Luc VanhoorewederRECTIFIER

“Habituellement, un outil est affûté lorsque l'usure de la surface libre est perceptible et mesurée à environ 0,1-0,15 mm. Dès que les tolérances et la qualité de surface sont compromises, la rectification est nécessaire“, explique Carl David. “Il est important que les outils ne soient pas trop usés. Cela réduit le nombre de fois que vous pouvez rectifier à nouveau. Les petites entreprises attendent souvent trop longtemps, ce qui signifie par exemple que vous ne pouvez rectifier que deux fois au lieu de cinq à sept fois. Les entreprises avec de grosses productions peuvent définir très précisément la durée de vie d'un outil et l'affûter davantage.“
“Nous travaillons toujours selon les spécifications du fabricant. Lorsque nous fabriquons des pièces spéciales, nous utilisons nos propres géométries“, ajoute Luc Vanhooreweder. “Maintenant, nous avons aussi la chance d'avoir le soutien d'OSG Japon pour perfectionner les géométries. De plus, OSG Allemagne vient souvent ici pour vérifier si tout est affûté selon les normes OSG.“

En interne ou par un spécialiste?

Le gros avantage de rectifier les outils est le coût, environ vingt pour cent inférieur à l'achat d'outils neufs. Mais l'éternelle question pour les entreprises métallurgiques est de déterminer s'il vaut mieux effectuer ce travail en interne ou l'externaliser. Ceux qui veulent des performances optimales ne peuvent y parvenir qu'avec des machines professionnelles spécifiques (CNC) et selon les bonnes spécifications. Seules les entreprises spécialisées disposent de ces machines et de cette expertise, si bien que l'externalisation est plus souvent recommandée. Carl David explique le processus. “Les outils qui doivent être affûtés ici sont d'abord dessinés puis envoyés au client. Si le client donne son accord, les outils sont marqués au laser de sorte qu'ils sont classés sous ce client et faciles à trouver.“

“Ensuite, les outils sont usinés et affûtés par l'une de nos machines CNC. Toutes nos machines sont très universelles et possèdent cinq axes. Enfin, après rectification, les outils sont revêtus par la société Oerlikon Balzers, qui passe ici tous les jours. Quand c'est fini, nous renvoyons les outils aux clients.“

Er wordt bij OSG David veel gemeten om de gereedschappen zo goed mogelijk te herslijpen
OSG David effectue beaucoup de travail de mesure afin de réaffûter les outils au mieux

INVESTISSEMENTS CONTINUS

OSG David dispose d'une gamme moderne et étendue de machines, dont 14 machines CNC. “Nous disposons de l'atelier de rectification le mieux équipé du Benelux dans le domaine de la mesure et de la fourniture de rapports de mesure“, déclare Luc Vanhooreweder.
Grâce aux nombreux investissements dans l'automatisation et la robotisation, OSG David peut faire fonctionner les machines 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, sans personnel. “Pendant la journée, nous faisons du travail à la pièce jusqu'à environ 15h-16h. Ensuite, les machines sont chargées afin que les outils standard puissent être affûtés la nuit. Nous avons toujours acheté les dernières machines. C'est encore le cas aujourd'hui, grâce au soutien continu d'OSG. Ils nous laissent libres de le faire et nous soutiennent financièrement“, explique Carl David.

Une grande attention est également accordée à la mesure des outils en ce moment. Afin de rendre cela encore plus efficace et plus rapide, l'entreprise prévoit d'automatiser les machines de mesure dans un avenir proche.
“C'est vraiment indispensable pour nous. Nous avons du mal à trouver du personnel adéquat. Nous nous concentrons davantage sur les employés plus hautement qualifiés qui ont fait une septième année d'étude ou obtenu un baccalauréat. Mais cela s'avère très difficile. C'est pourquoi nous devons continuer à investir dans l'automatisation et les nouvelles technologies. De cette façon, nous pourrons compenser le manque de personnel.“

PENURIE DE PERSONNEL

OSG David est toujours déterminé à trouver du personnel technique malgré la pénurie. “Par exemple, nous sommes pleinement impliqués dans les formations du VDAB. Je fais également partie du jury de plusieurs écoles pour évaluer les projets et rechercher des employés potentiels. Mais ce n'est souvent pas suffisant pour embaucher de nouvelles recrues“, dit Carl David. “C'est pourquoi nous travaillons régulièrement avec des étrangers, comme des Portugais, des Polonais, des Espagnols …“

foto slijperij davidPour Carl David, les raisons de la pénurie de personnel technique qualifié en Belgique sont claires: “Les orientations dans les écoles ne sont plus attractives. C'est à cause des parents, qui veulent que leurs enfants poursuivent leurs études, et du gouvernement, qui les encourage à le faire. Mais ils ne se rendent pas compte que les emplois techniques sont souvent mieux payés.“
“A mon avis, un changement de mentalité est nécessaire chez ces parents. Je pense aussi que le gouvernement devrait faire davantage pour rendre les écoles techniques à nouveau attrayantes pour les jeunes. Voilà la clé: investir.“

 

AVENIR

Il faut investir dans de nouvelles machines, de nouveaux logiciels et du personnel pour pouvoir répondre aux exigences des clients. OSG David se prépare également à plus de commandes en provenance de l'étranger. Autrefois, la Belgique était trop petite pour David mais grâce à la reprise par OSG, l'entreprise reçoit plus de commandes de toute l'Europe.
“Nous envisageons d'utiliser à l'avenir des outils de coupe revêtus d'une couche de PKD, un diamant polycristallin. C'est déjà largement utilisé pour les pièces en aluminium destinées à l'industrie automobile, mais on n'en voit pas encore beaucoup en Belgique. Il y a encore un gros potentiel là-dedans.“

OSG DAVID

OSG DAVID

HEIRWEG 82
8520 KUURNE
+3256372646
+3256372815