naar top
Menu
Logo Print

L'impression 3D a la cote

Les entreprises s'attendent à une forte croissance d'ici 2024
magazine

Les entreprises qui utilisent la fabrication additive (additive manufacturing - AM) ont une vision positive de leur avenir. C'est ce qui ressort clairement de la première étude belge sur la AM, réalisée par Agoria, Sirris et la société de conseil PwC. Dans le cadre de cette étude, 95 entreprises actives dans l'impression 3D ont été interrogées.
La moitié de ces entreprises s'attendent à une croissance du chiffre d'affaires de plus de dix pour cent au cours des cinq prochaines années et à une forte augmentation du nombre d'emplois au cours de la même période. En même temps, les organisations soulignent des défis dans les domaines de la certification, de la qualification, du financement et de la formation.
"Le potentiel de croissance de cette technologie est très élevé, mais il existe des obstacles dans les domaines de la certification, de la qualification, des finances et de l'éducation. Si notre industrie manufacturière ne surmonte pas ces obstacles, nous risquons de passer à côté des énormes avantages que la technologie AM a à offrir. Cela pourrait nous valoir d'encaisser un retard de taille", selon Marc Lambotte, PDG d'Agoria.
La Belgique est un pionnier dans le domaine de la recherche AM, mais pas s'il n'y a pas de cadre clair dans lequel cette technologie peut évoluer davantage.
"Nous nous attendons à ce que l'AM ait un impact positif sur diverses activités dans différents secteurs : meilleure personnalisation, fonctionnalité plus poussée en concevant des composants à des fins spécifiques, réduction du nombre de composants et avantages pour la chaîne logistique grâce à un inventaire numérique au lieu d'un inventaire physique", explique Peter Vermeire de PwC Belgique. "Dans le domaine de la santé, par exemple, l'AM produit des prothèses et des appareils auditifs sur mesure. Dans l'industrie aérospatiale, nous constatons une amélioration de la conception de la réduction du poids. La liste des applications est infinie."